ARRÊTER DE FUMER

IL VIENT D'ARRÊTER... 

Aujourd’hui je passe la journée avec mon copain de jeunesse Matthieu. Il a 35 ans. Il fume en moyenne 1 paquet et demi par jour. Des Marlboro.

Enfin, il fumait devrais je dire car il vient juste de m’annoncer qu’il a arrêté il y a 4 jours. Comme je tiens un blog sur l’arrêt du tabac, je me suis dit que j’allais écrire un petit article sur son cas en parlant de ses sensations et de comment il s’y prend.

Bravo Matthieu et à tous ceux qui décident d'arrêter de fumer !

Vous savez comment il s’y est prit ?

Sans substitut ni aide d’aucune sorte. Un peu « bourrin », non ? Alors, je ne veux bien sûr pas lui gâcher sa motivation mais son pari semble un tantinet risqué. L’avenir nous dira s’il réussi ou non. Même s’il a un peu peur de l’échec, il semble vraiment résolu et motivé cette fois ci.

Il faut dire qu’il a souvent échoué par le passé.

Les premiers jours après avoir arrêté…

Tout s’est bien passé le tout premier jour.

Il n’a ressenti aucun effet secondaire. Pas de manque ni de sensation étrange. Cependant, il m’a avoué que le jour 2 et 3 ont été tout simplement horribles. Un peu comme si l’ensemble de ses muscles étaient en tension. De plus, il a ressenti une fatigue intense et semblait un peu désorienté. Il n’arrêtait pas de s’endormir devant la télévision.

Au 4ème jour (aujourd’hui), il se sent mou et vidé, mais il ne ressent pas du tout l’envie de fumer. Il trouve que c’est plutôt bon signe (ce n’a pas été toujours le cas à priori dans ses tentatives passées). En réalité, au moment où je tape ces quelques lignes, il est à côté de moi et me dicte ce que je dois écrire. Cela semble un bon exercice pour lui de partager cette expérience.

La bonne idée : prendre des congés avant d’arrêter de fumer

Heureusement, actuellement, il est en congé. Il a pris quelques jours spécialement pour l’occasion. Arrêter la cigarette n’est pas un geste anodin. Il me dit qu’il préfère avoir toutes ses ressources et sont temps de disponible.

En plus du stress au travail (il est commercial), ce serait vraiment plus difficile à supporter. Cela lui permet de passer son temps comme il le souhaite. Il a pris 2 semaines de repos. Ce qui devrait lui permettre de laisser passer la partie la plus difficile en l’absence de nicotine.

Il sait bien que son corps doit se réadapter à la vie « normale » sans cette fichue cigarette poison. Et il pense que le plus dur se passe durant les toutes premières semaines après l’arrêt. Le temps de modifier ses habitudes.

Pour passer cette période essentielle, il a prévu un peu d’exercice (course à pied), de bien manger et surtout de ne pas prendre du poids. C’est sa vraie angoisse. Hier, il a fait une promenade de 5 km et se satisfait d’améliorer sa condition physique jour après jour. De plus, sa nourriture semble reprendre du goût dans sa bouche grâce à ses nouvelles papilles « toutes neuves » comme il dit.

Bonne chance à tous ceux qui veulent se débarrasser de cette dépendance à la nicotine.

Félicitations également à Catherine, ma tante. Elle s’est lancée également dans la vie sans tabac. Ça fait maintenant une semaine.

Vous voyez, il y a des milliers de personnes qui décident d’arrêter de fumer et qui y parviennent. Merci encore pour le partage de vos histoires et l’espoir qu’elles inspireront à d’autres fumeurs pour arrêter pour de bon.

Si vous avez besoin d’un petit coup de pouce pour arrêter de fumer, je vous invite à demander l’accès à 3 vidéos pour vous aider à arrêter de fumer. En plus, elles sont gratuites. Ce serait bête de ne pas en profiter.

© Jérémy Gautier
Benefices-arret-cigarette.com
Mentions Légales